Communiqué du Conseil Synodal

Le jeudi 16 avril 2020, le Conseil fédéral a décidé d’assouplir progressivement les mesures de protection contre le nouveau coronavirus. De notre point de vue, nous résumons les mesures comme suit :

 

  • La distanciation sociale et le mot d’ordre « Restez à la maison » sont maintenus.
  • Les rassemblements restent interdits, donc l’interdiction de tenir des célébrations religieuses demeure. La question des rassemblements sera traitée ultérieurement (éventuellement vers le 8 juin).
  • Exception : les services funèbres. Les personnes extérieures à la famille proche de la personne défunte pourront à nouveau assister aux funérailles à partir du 27 avril, sous condition du respect des règles de distanciation sociale et d’hygiène. En effet, les contacts entre les personnes peuvent être suivies dans ce cas précis. De même, la pastorale individuelle à domicile ou à la cure est à nouveau possible dès le 27 avril, toujours dans le respect des directives de protection (analogue que dans les salons de coiffure).
  • Le principe du bureau à domicile (« home office ») continue à prévaloir.
  • Les écoles obligatoires devraient être rouvertes en présentiel dès le 11 mai. Ce principe vaut donc également pour le catéchisme, toujours dans le respect des directives de distanciation sociale. Par contre, la question d’organiser ou non des camps reste ouverte. Se pose également la question si la tenue de camps fait sens compte tenu des mesures de protection nécessaires.
  • Les cours en présentiel devraient à nouveau être possibles dès le 8 juin dans l’enseignement secondaire II ainsi que dans les hautes écoles et les universités.
  • Pour le moment, il n’y a malheureusement aucune certitude concernant les célébrations et rassemblements ecclésiaux. Les différentes communautés religieuses déplorent cet état de fait et se sont déjà adressées au Conseil fédéral. Il est envisageable que des modifications interviendront à brève échéance, comme il est possible que la situation actuelle perdure encore longtemps. Cela dépendra de l’évolution de la pandémie. Il est toutefois vraisemblable que rien ne changera d’ici le 8 juin !

Nous suivons la situation en continu et prendrons le cas échéant les décisions qui s’imposent et nous vous en informerons immédiatement.

Lien vers le communiqué : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-78818.html

Par ordre et au nom de l’Evêque et du Conseil synodal

Maja Weyermann, chargée de l’information