Psaume pour le temps du Carême

(c) GettyImage

50 — MISERERE

Dieu ! Aie pitié de moi dans ta grande miséricorde
Dans ton immense pitié daigne effacer ma faute.

Lave-moi complètement de mon forfait,
Purifie-moi de mon péché.

Car je reconnais ma faute
Et mon iniquité est toujours contre moi.

Envers toi j’ai péché, à tes yeux j’ai forfait,
Ton plaidoyer est fort et je perds mon procès.

Je suis né pécheur,
Dans le péché ma mère m’a conçu ;

Mais tu aimes la vérité,
Tu as ouvert à mon âme les secrets de ta sagesse :

Asperge-moi d’hysope et je serai purifié,
Lave-moi et je serai plus blanc que neige.

Fais entendre à mon oreille la joie et l’allégresse
Que mon être brisé retrouve sa vigueur !

Détourne ta face de mes fautes,
Abolis toutes mes iniquités. Dieu !

Crée en moi un cœur pur,
Insuffle à tout mon être un esprit de droiture.

Ne me rejette pas de ta présence,
N’enlève pas de moi ton esprit saint.

Rends-moi l’allégresse de ton salut
Donne-moi ta noblesse et ton esprit de force.

Alors, aux méchants j’enseignerai tes voies,
Je te ramènerai le cœur des infidèles.

Délivre-moi de ma peine cruelle, ô Dieu, mon Dieu Sauveur
Et ma langue avec joie célèbre ta justice.

Seigneur, tu ouvriras mes lèvres
Et ma bouche annoncera ta louange.

Si tu voulais un sacrifice, je l’offrais avec joie :
Ce n’est pas dans les holocaustes que tu te complais.

Un sacrifice à Dieu, c’est un esprit contrit :
Un cœur brisé de repentir, tu ne le méprises pas.

Montre ta bienveillance, Seigneur, à l’égard de Sion :
Que soient édifiés les murs de Jérusalem !

Alors tu agréeras sacrifices, oblations et holocaustes,
Alors on offrira des victimes sur ton autel.

Traduction : Marcel Michelet

source