Psaume pour le temps du Carême

(c) GettyImage

50 — MISERERE

Dieu ! Aie pitié de moi dans ta grande miséricorde
Dans ton immense pitié daigne effacer ma faute.

Lave-moi complètement de mon forfait,
Purifie-moi de mon péché.

Car je reconnais ma faute
Et mon iniquité est toujours contre moi.

Envers toi j’ai péché, à tes yeux j’ai forfait,
Ton plaidoyer est fort et je perds mon procès.

Je suis né pécheur,
Dans le péché ma mère m’a conçu ;

Mais tu aimes la vérité,
Tu as ouvert à mon âme les secrets de ta sagesse :

Asperge-moi d’hysope et je serai purifié,
Lave-moi et je serai plus blanc que neige.

Fais entendre à mon oreille la joie et l’allégresse
Que mon être brisé retrouve sa vigueur !

Détourne ta face de mes fautes,
Abolis toutes mes iniquités. Dieu !

Crée en moi un cœur pur,
Insuffle à tout mon être un esprit de droiture.

Ne me rejette pas de ta présence,
N’enlève pas de moi ton esprit saint.

Rends-moi l’allégresse de ton salut
Donne-moi ta noblesse et ton esprit de force.

Alors, aux méchants j’enseignerai tes voies,
Je te ramènerai le cœur des infidèles.

Délivre-moi de ma peine cruelle, ô Dieu, mon Dieu Sauveur
Et ma langue avec joie célèbre ta justice.

Seigneur, tu ouvriras mes lèvres
Et ma bouche annoncera ta louange.

Si tu voulais un sacrifice, je l’offrais avec joie :
Ce n’est pas dans les holocaustes que tu te complais.

Un sacrifice à Dieu, c’est un esprit contrit :
Un cœur brisé de repentir, tu ne le méprises pas.

Montre ta bienveillance, Seigneur, à l’égard de Sion :
Que soient édifiés les murs de Jérusalem !

Alors tu agréeras sacrifices, oblations et holocaustes,
Alors on offrira des victimes sur ton autel.

Traduction : Marcel Michelet

source

Psaume 60

Prendre le temps l’été,
de se reposer auprès d’un psaume, avec une
–> mélodie de Claude Goudimel

Dieu, entends ma plainte,
exauce ma prière ;
des terres lointaines je t’appelle
quand le coeur me manque.

Jusqu’au rocher trop loin de moi
tu me conduiras,
car tu es pour moi un refuge,
un bastion, face à l’ennemi.

Je veux être chez toi pour toujours,
me réfugier à l’abri de tes ailes.

Oui, mon Dieu, tu exauces mon voeu,
tu fais largesse à ceux qui craignent ton nom.

Accorde au roi des jours et des jours :
que ses années deviennent des siècles !

Qu’il trône à jamais devant la face de Dieu !
Assigne à sa garde Amour et Vérité.

Alors, je chanterai sans cesse ton nom,
j’accomplirai mon vœu jour après jour.

Rameaux

Psaume 21:31

Et moi, je vis pour lui : ma descendance le servira ; on annoncera le Seigneur aux générations à venir.

 

 

Dimanche 14 avril, 10h30, Christ Church Lausanne

Dimanche des Rameaux avec nos frère et sœurs anglicans.

 

Psaume 23

Le Seigneur est mon guide en qui j’ai toute confiance.

Ce qu’il me faut vraiment, je l’aurai toujours avec lui.

Ce que je me procure, ce qui me nourrit, c’est lui qui me le donne : aliments, sœurs et frères, et plaisir, et travail.

Ce dont j’ai le plus soif, il me l’assure : pour lui, je suis quelqu’un, il a une parole pour moi.

Il me donne du repos là où je suis bien ; en lui je me retrouve.

Je m’inspire de lui pour mon action : je suis sur la bonne voie.

Il se fait un honneur de m’accompagner mystérieusement.

Même quand je me sens au fond du trou, quand je broie du noir et que la mort me frôle, je n’ai pas peur : tu es là, comme une ombre sur moi, comme une main sur l’épaule. Me voilà rassuré.

Parfois, je me trouve entouré d’ennemis, ou bien je me sens moi-même divisé. Alors, pour refaire mes forces, tu m’invites à ta table. Tu me réconcilies avec moi-même et avec les autres, et bientôt c’est la fête !

Oui, ce que tu veux, c’est que je vive bien.

Oui, ce qui est vrai, c’est que tu ne nous lâches pas.

Ton amour est comme une maison et, chose formidable, moi j’y ai ma place !

Psaume 23, revu par Olivier Sandoz, pasteur

Psaume 23: 1-3

1L’Eternel est mon berger. Je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages; Il me mène le long des eaux tranquilles. Il restaure mon âme.

Il me conduite dans des sentiers de justice, pour l’Amour de son nom.

 

Paume 23,6

baum

Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront

tous les jours de ma vie et je reviendrai dans la maison

de l’Eternel jusqu’à la fin de mes jours.