Situation exceptionnelle – Les alternatives !

Suite au communiqué et recommandation du Conseil synodal, toutes les célébrations sont annulées jusqu’au 19 avril. Maintenant, il s’agit de proposer des alternatives. Pour y contribuer, voici quelques liens des célébrations de télévision catholique chrétienne disponibles  et les sermons à la radio :

Vous trouverez toutes les informations du Conseil synodal sur le site de l’Eglise catholique chrétienne

Jean-Claude Mokry

Hans Gerny

Lars Simpson

Rolf Reimann

Nassouh Toutoungi

 

 

Communiqué

Update 17.03.2020 :

Communiqué de l’évêque et du Conseil synodal
 
Suite à l’état d’urgence déclaré aujourd’hui par le Conseil fédéral en raison de la pandémie de coronavirus, nous recommandons à toutes les paroisses de cesser immédiatement toutes les manifestations religieuses, y compris les services religieux, jusqu’au 19 avril 2020.  

Evêque HaraldRein                                   Présidente du Conseil synodal Manuela Petraglio-Bürgi

 * – * – * – * – * – * – * –  * – * – * – * – * – * – *

 

Face à la pandémie actuelle, la présidence de la paroisse et notre curée s’alignent sur les mesures prises par le Conseil fédéral et les Conseils d’État vaudois, fribourgois et valaisan en annulant notre messe du 22 mars mais sera célébrée à huis-clos.

Il relève en effet de notre responsabilité de ne pas favoriser une contagion potentiellement mortelle. S’il est capital pour les fidèles de prier ensemble et de recevoir l’eucharistie, cela ne saurait les dispenser du devoir de ne pas causer la mort d’autrui et d’obéir aux autorités de notre État de droit. Notre messe du 26 avril est pour l’instant maintenue. Nous aviserons selon l’évolution de la pandémie.

Le dimanche 22 mars, chacun-e aura la possibilité de méditer chez soi. Nous unissons en prière à la messe célébrée à huis-clos par Christine Bloomfield (depuis chez elle).

Nous en appelons à la solidarité et à l’imagination de chacun-e pour faire vivre notre foi durant cette période. Il est recommandé de s’informer régulièrement des prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique et de nos cantons.

Prions pour les personnes malades et méditons sur ce temps de crise.

Raffael Sergi       Eveline Eichele           Revd Christine Bloomfield
co-président        co-présidente              curée

Informations actuelles de l’OFSP sur ce sujet

* – * – * – * – * – * – *

Avez-vous plus de 65 ans ou êtes-vous handicapé ou porteur d’une maladie chronique ? Aimez-vous votre vie ? Alors restez chez vous pendant les 8 prochaines semaines à cause de la pandémie de coronavirus, même si vous nous manquerez lors de nos célébrations dans toute la Suisse.

Si vous souhaitez suivre les célébrations en ligne, voici le site web et la référence radio.
Nous sommes unis dans la prière. Que le Seigneur vous garde, Christine B. , curée

Annulation Synode national extraordinaire

Nous vous prions de porter votre attention au communiqué de la chargée de l’information de l’Eglise catholique-chrétienne de la Suisse, Mme Maja Weyermann :

Coronavirus : L’Eglise catholique-chrétienne annule la session extraordinaire du Synode national sur le « mariage pour tous »

Berne – 01.03.2020. L’Église catholique chrétienne annule la session extraordinaire du Synode national du 7 mars sur le thème « Le mariage pour tous » en raison du danger possible d’infection par le virus corona. C’est une réaction à l’insécurité et à la peur croissantes de la population, qui ne s’arrête même pas aux membres de l’Église.

La date et la forme de la session extraordinaire ne sont toujours pas claires et seront discutées par les commissions compétentes au cours des deux ou trois prochaines semaines.

Informations actuelles de l’OFSP sur ce sujet.

Maja Weyermann
Chargée de l’information de l’Eglise catholique-chrétienne de la Suisse

Comment vit-on l’unité des chrétiens au Congo ?

18 – 25 janvier 2020 : Semaine de prière pour l’unité des chrétienspar Monique Bassin

Cette année, c’était au tour des chrétiens de Malte de préparer la cérémonie unitaire. Ils nous ont rappelés que Saint Paul avait souffert de la mer déchainée à Malte, il y 2’000 ans. Au Congo, les éléments se déchaînent aussi : dans les provinces du Kivu, les rivières Osso et Lowa débordent régulièrement. La plus grande misère y règne et des groupes armés sévissent, laissant des orphelins et des enfants-soldats dans la détresse. Etre Partenaires, l’œuvre d’entraide de l’église catholique-chrétienne de la Suisse, soutient le diocèse anglican pour combattre les épidémies, telles que le choléra, la dysenterie et le typhus, sans parler du virus Ebola qui est réapparu l’année passée.

A Goma, le 25 janvier, la prière œcuménique s’est terminée par une visite de solidarité aux prisonniers. Mgr Desire Mukarniwa, évêque anglican, a mobilisé les chrétiens pour aller les nourrir et les vêtir. Les paroissiens des communautés catholique-romaine, anglicane et luthérienne ont ainsi cuisiné des haricots et du riz, et rassemblé des vêtements. Tous se sont retrouvés le dimanche à 15 heures pour cette action.

Pendant la semaine qui précédait, les différentes communautés se sont rendu des visites matinales, d’une heure et demie, me dit-ton, ponctuées de prédications, de prières, de chants offerts par les différentes chorales. C’est vraiment sympa et revivifiant, m’écrit ma correspondante au Kivu, Claudaline Muhindo, épouse de Mgr Désiré : « […] les gens se retrouvent, et tu peux sentir une atmosphère spirituelle inhabituelle qui inonde l’espace et le cœur des gens – avec des sourires aux lèvres. »