C’était la fête

Lors de la messe du 27 octobre, nous avons encore une fois félicité Wesley et Jonathan qui ont respectivement fait la confirmation et la 1ère communion en juin.

Pendant la célébration, Wesley et Ludovic ont servi la messe et à la fin, juste avant la bénédiction, Christine a demandé à Jonathan et aux parents des deux jeunes de venir devant l’assemblée. A l’issue de la messe suivait l’apéro traditionnel, avec un joli buffet et un délicieux gâteau aux carottes faits par la maman de Jonathan.

Les paroissiens ont tenu à offrir un petit cadeau à Wesley et à Jonathan qui leur a visiblement fait grand plaisir.

Voici quelques impressions de cette petite fête :

Les religions méritent plus d’attention en Suisse

Mgr Harald Rein, évêque de l’Eglise catholique-chrétienne de la Suisse, en fonction depuis 2009 |© JacquesBerset

l’EchoMagazine a publié un article parlant de notre Evêque Harald Rein :

26.08.2019 par Barbara Ludwig, kath.ch, traduction et adaptation: Davide Pesenti

La Confédération accorde trop peu d’attention à la religion et aux communautés religieuses. C’est l’avis de HaraldRein, évêque catholique-chrétien suisse, de retour de l’Assemblée mondiale de “Religions pour la Paix”. Unedouzaine de confessions étaient représentées à la rencontre interreligieuse qui s’est tenue du 20 au 24 août 2019à Lindau, au sud de l’Allemagne

Lire tout l’article en ligne

Télécharger le pdf

L’histoire du pingouin

Lors de la confirmation de Wesley Savaux le 16 juin, notre Evêque Harald nous a raconté l’histoire du pingouin dans son sermon; une histoire qui fait réfléchir et que nous souhaitons partager :

Chères confirmandes, chers confirmands, chers frères et sœurs en Christ,

Dans cette célébration festive, nous confirmons de jeunes personnes. Nous le faisons pour :

  • célébrer qu’elles deviennent des adultes
  • et en même temps pour demander la protection et la bénédiction de Dieu sur leur chemin de vie. Qu’il les accompagne et les fortifie.

C’est un jour particulier. Ces jeunes personnes commencent à prendre leur vie en main et à aller leur chemin de manière indépendante.

Quels conseils pouvons-nous leur donner ? Qu’est-ce qui est important dans nos vies ? Il y a plusieurs réponses possibles.

J’essaie de vous en donner une aujourd’hui en vous racontant l’histoire d’un pingouin dans un zoo :

« Dans un zoo, j’ai vu un pingouin debout sur un rocher.

J’ai pensé : pauvre animal !

Tes ailes sont trop courtes, tu ne peux pas voler et tu n’est pas très gros. Et surtout : est-ce que le Créateur a oublié de te faire des genoux ? Mon impression : une créature complètement ratée.

Je suis descendu par un petit escalier. Et j’ai vu à travers une vitre l’aquarium des pingouins. Et ‘mon’ pingouin a sauté dans l’eau, il a filé rapidement à la hauteur de mon visage, il m’a regardé et j’ai senti qu’il avait pitié de moi. Il était dans son élément.

J’ai appris ensuite que les pingouins étaient dix fois plus rapides qu’une porsche ! Avec l’énergie d’un litre d’essence, il parcourrait une distance de deux mille cinq cents kilomètres !

Les pingouins sont remarquablement adaptés pour nager, chasser et jouer dans l’eau comme des fous.

Le pingouin nous rappelle deux choses :

  • La première est que nous jugeons souvent très vite, lorsque nous avons vu quelqu’un dans une situation seulement. Et combien on peut se tromper lourdement. Une personne a diverses facettes.
  • La seconde est que : chacune et chacun est dépendant de son environnement. Beaucoup de choses sont possibles dans la vie, mais pas toutes.

Beaucoup de personnes s’acharnent volontiers sur ce qu’elles ne savent pas bien faire. Mais ce n’est pas très sensé. Nous avons nos forces et nos faiblesses. C’est pourquoi c’est mieux de ne pas appuyer sur les faiblesses, mais de développer les forces.

Parfois si ça ne fonctionne pas, il vaut mieux changer d’environnement. Car personne ne change de manière radicale et fondamentale. Dit autrement: si tu es né pingouin, tu ne seras jamais une girafe.

Et nous voici avec la question : de quoi as-tu réellement besoin pour vivre ? Cette question sera d’actualité durant toute votre vie : quelle profession je veux exercer ? avec qui ai-je envie de passer ma vie ? qu’est-ce que je vais m’acheter avec l’argent que j’ai reçu lors de ma confirmation ?

Qu’est-ce qui est vraiment important ? Qu’est-ce qui me fait du bien ? Qu’est-ce que je sais bien faire ? Ce sont les questions que toute personne se pose au cours de sa vie. Il est important de bien vous connaître et de savoir si vos charismes personnels sont plutôt ceux du pingouin, de la girafe ou autres.

C’est pourquoi posez-vous la question sincèrement : qu’est-ce que je veux ? Qu’est-ce qui me remplit de joie ? Qu’est-ce qui me réjouit le coeur ? Quand est-ce que les autres sont heureux avec moi ? Qu’est-ce qui m’enthousiasme vraiment ?

Et si vous vous rendez compte que vous êtes pingouin, regardez autour de vous : si cela fait longtemps que vous êtes dans le désert, cela ne dépend pas uniquement de vous si vous ne pouvez pas nager. Alors partez et c’est la mission de votre vie que de trouver l’eau dans laquelle vous pourrez nager.

Même si cela peut paraître dur – sautez dans l’eau froide comme les pingouins ! Et nagez ! L’eau vous portera. Et je vous souhaite de ressentir le bien que cela fait d’être dans son élément. Être heureux dans la vie et aller le chemin que vous avez trouvé.

Et vous pouvez en être certains – Dieu est avec vous, il se tient à vos côtés. Il vous aide à développer pleinement vos talents et vos capacités. Et Dieu vous porte et vous protège – même si c’est parfois difficile et qu’il faut traverser des échecs.

L’histoire du pingouin montre combien il est important de bien se connaître soi-même et d’orienter sa vie en fonction de ses points forts. Chacun et chacun d’entre vous en a.

Chères confirmandes, Chers confirmands,

Dieu vous accompagne tout au long de votre vie sur vos chemins et vos détours.

De tout cœur, je prie que Dieu vous bénisse sur votre chemin de vie.

Amen.

© Harald Rein, Evêque

Télécharger la prédication au format pdf

Confirmation & 1ère communion

Nous sommes heureux que Wesley Savaux a eu sa confirmation le 16 juin à St Germain, Genève, en présence de notre Evêque Harald et que Jonathan Bourdin a reçu sa première communion le 24 juin à Neuchâtel par Nassouh Toutoungi.

Voici quelques photos de la confirmation de Wesley :

 

Et voicie quelques photos de la 1ère communion de Jonathan :

Une petite fête sera organisée à l’issue de notre messe du 27 octobre pour nos 2 jeunes paroissiens.

Photos du 30 mai – Ascension

Voici quelques impressions de notre « Journée Romande improvisée » :