Prends du repos

© GettyImages

Prends du repos dans les pâturages bien verts et près d’une eau paisible. Apprends à te détendre dès que possible, à te reposer dans la présence de ton berger.

A l’ère de l’électronique, mes enfants sont la plupart du temps « connectés », trop tendus pour me trouver au cours des différents moments de leur journée. J’ai placé dans ton être le besoin de repos. Le monde est devenu à tel point tordu que les gens se sentent coupables de vouloir répondre à ce besoin de base ! Combien de temps perdent-ils à être toujours dans l’action, au lieu de prendre du temps pour chercher à savoir où je veux les conduire ?

Je t’appelle à marcher avec moi sur des sentiers de paix. Je veux également que tu frayes un chemin aux autres personnes désireuses de vivre dans ma présence. Si mon choix s’est porté sur toi, c’est moins pour tes forces que pour tes faiblesses : elles accroissent ton besoin de moi. Dépends de plus en plus de moi et je déverserai ma paix sur tous tes sentiers.

Psaume 23.1-3 ; Genèse 2.2-3 ; Luc 1.79

Du livre « un moment avec Jésus » de Sarah Young

Merci, mon Seigneur et mon Dieu

Pour chaque jour que tu m’offres,

Pour les nombreux amis,

Avec lesquels je peux parler de tout

Dans les mauvais comme dans les bons jours.

Merci, mon Seigneur et mon Dieu,

Pour la joie que tu m’offres chaque jour.

A toi je peux tout dire,

Ce qui me réjouit et ce qui m’attriste,

Ce qui, aujourd’hui, a bien ou moins bien marché.

Merci, mon Seigneur et mon Dieu,

D’être toujours près de moi,

Quand je suis en difficulté

Et que j’ai besoin de toi,

Quand je ne sais vraiment plus comment avancer.

Merci, mon Seigneur et mon Dieu,

Pour ma famille,

Qui ‘accompagne et m’encourage,

Sur laquelle je peux compter,

Qui n’est pas toujours de mon avis,

Mais qui pourtant me soutient.

Merci, mon Seigneur et mon Dieu,

Pour ton amour immense,

Qui m’offre à chaque instant un sentiment

De sécurité et de confiance,

Et qui me donne à chaque fois une nouvelle chance.

Merci, mon Seigneur et mon Dieu,

Pour l’espoir que tu me donnes

De pouvoir commencer et terminer

Chaque jour dans la joie,

Sans avoir peur,

Car je sais, mon Dieu,

Que tu es auprès de moi

Et que tu m’aimes,

Toujours.

Tiré du livre « Au cœur de la vie »

Épiphanie

Moi, je connais les projets que je forme pour vous, déclare l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance.

Jérémie 29.11

L’intelligence s’est faite chair

Nous vous invitons à regarder ce moment de prière autour de St Jean, Apôtre et Évangéliste, enregistré à l’Église de la Trinité au Grand-Lancy et présidé par le Cure catholique chrétien Jean Lanoy (Curé des paroisses genevoises St Germain et Grand-Lancy).

Viens, mon Dieu !

Viens,

Dans notre obscurité,

Dans notre nuit noire,

Dans notre cœur en recherche,

Dans nos pensées et nos doutes.

Viens,

Avec une lumière multicolore,

Avec la foudre et le tonnerre,

Avec joie et enthousiasme.

Viens,

A tragvers la porte verrouillée,

A travers le coeur fermé,

A travers l’étroit passage de mes pensées.

Viens,

Fortifie ma foi,

Brise mes idées conventionnelles,

Casse la ridigité de ma vie,

Abats les murs de mes préjugés,

Déploie mes possibilités et mes talents.

Viens,

Donne-moi la vie,

Une vie nouvelle,

La vie éternelle !

Texte tiré du livre « Au cœur de la vie »

Protéger l’Essentiel

En tant que frères et sœurs dans l’œcuménisme, nous partageons cette affiche de nos amis de l’Eglise Evangélique Réformée du canton de Vaud (EERV) avec vous.

Prenez soins de vous et que Dieu vous protège !

Josué 1.9

(c) GettyImage

N’oublie pas que je t’ai recommandé d’être courageux et fort. Ne tremble pas, ne te laisse pas abattre, car moi, le Seigneur ton Dieu, je serai avec toi partout où tu iras.

Tu es…

FranzVonAssisi

© photo G. Savaux, Fontaine François d’Assise à Pécs, Hongrie

Tu es la beauté,
Tu es la douceur,
Tu es notre abri,
Tu es notre gardien et notre défenseur,
Tu es la force,
Tu es la fraîcheur,
Tu es notre espérance,
Tu es notre foi,
Tu es notre grande douceur,
Tu es notre vie éternelle,

Dieu tout-puissant, doux Sauveur miséricordieux.

Saint François d’Assise

Nous faudrait-il

Nous faudrait-il
Un horizon plus vaste
Une aube sur la mer
Une forêt en marche
Des chants revenus du désert

Des bras complices de l’absence
Des yeux nourris d’un soleil étranger
Une souffrance logée en soi
A l’affût des falaises
Une claire vision de la prochaine guerre
Dont nous serions sauvés
Un continent à la dérive
Étreignant ses naufragés

Un passant dont les mains
Sculpteraient la lumière
Un nom dont les silences
Feraient parler les pierres
Une parole de chair
Visitant notre chair
Un cœur ouvrant son cœur
Son jour à la misère
Des lèvres et des genoux
Pour embrasser la terre

Des entrailles de mère
Des tendresses de père
Des audaces de sœurs
Des épaules de frère
Pour hériter ensemble
D’un monde de vivants ?

Jean Lavoué, Fraternité des lisières.
Poèmes pour la paix 2014 – 2018
L’enfance des arbres, 2018